Les nouvelles drogues commencent à déferler sur la France !

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

dsc_0002.JPGA Marseille, Gare Noailles, comme à Toulouse, place Jeanne d’Arc, ou dans la plupart des grandes villes de France, les bénévoles de l’association de prévention « Non à la drogue, oui à la vie » se sont encore mobilisés ce samedi 26 février pour informer sans relâche les jeunes comme les adultes des méfaits de la drogue.

Tous les mois une nouvelle drogue fait son apparition telle la 4-MEC. On la surnomme «?l’ecstasy légale?». Fabriquée en Chine, très prisée sur le marché nord européen, la «?4-méthylmethcathinone?» vient de débarquer en France. Les douanes lyonnaises ont annoncé ce vendredi avoir démantelé un premier réseau international de revente de «?4-MEC?», cette nouvelle drogue de synthèse proche de l’ecstasy et de l’amphétamine. Une cinquantaine de kilos de cette poudre blanche ont été saisis le 8?février à l’aéroport Lyon-Saint-Exupéry dans des colis en provenance de Chine.

La molécule de ce produit ne figure pas encore sur la liste des000_0383.jpg stupéfiants en France : « Les trafiquants jouent là-dessus et l’appellent l’ecstasy légale », souligne David Cugnetti, l’un des responsables du service national des douanes judiciaires (SNDJ).

Il est si facile pour des « apprentis-chimistes » de modifier une molécule pour la commercialiser sous un nom quelconque en expliquant aux jeunes qu’il s’agit d’une drogue « légale » et d’inonder ensuite le marché impunément, que la répression aura toujours « un train de retard » sur les dealers.

« L’insécurité existe en l’absence de connaissance. Toute sécurité découle du savoir » écrivait l’humaniste L Ron Hubbard  

En effet, « l’expérience montre que le meilleur moyen d’éviter que nos enfants ne tombent dans le panneau en premier lieu, c’est de leur fournir dès le plus jeune âge une information factuelle et facile à comprendre, sur les drogues et sur leurs effets. Pour être efficace, cette prévention doit éviter de recourir à la peur ou aux interdits, mais bien plutôt faire appel au libre arbitre et au jugement, qui sont les meilleures défenses contre le piège de la drogue » a déclaré Robert Galibert, président de l’association « Non à la drogue, oui à la vie » et d’ajouter : « D’où l’importance cruciale de supports d’information clairs qui parlent vraiment aux jeunes. L’urgence est là. Il faut informer nos enfants avant qu’ils y touchent, même pour essayer. L’outil de prévention le plus puissant pour lutter contre la drogue, c’est l’éducation. Notre but est d’élever le niveau de conscience et de responsabilité de chacun pour venir à bout des problèmes liés à la toxicomanie. »

dsc_0013.JPGLa campagne d’information de l’association « Non à la drogue, oui à la vie » s’appuie sur  le « kit de prévention » qui comprend 13 brochures factuelles sur les drogues les plus courantes (Cannabis, Héroïne,  Cocaïne, Crack, Ecstasy, LSD, Antidouleurs, Crystal Meth, Ritaline, alcool, drogues psychotropes prescrites ou drogues par inhalation), ainsi qu’une série de 16 spots vidéo de 30 secondes intitulés “ils ont dit, ils ont menti”  et enfin plus de 200 témoignages vidéo basés sur des expériences authentiques.

Pour obtenir davantage d’information sur les actions de l’association ou pour télécharger ou obtenir gratuitement ses publications, visitez le site internet : www.nonaladrogue.org

Contact presse : Robert Galibert au 06 20 51 17 57 info.drogue@gmail.com ou http://cestquoiladrogue.fr

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté(e) pour poster un commentaire.