Cannes : Un rail sur tapis rouge ?

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

dsc00102.jpgCannes : C’est en plein festival que les bénévoles de l’association « Non à la drogue, oui à la vie » ont installé leur stand de prévention et d’information sur le danger des drogues les plus courantes et ici, plus particulièrement de la cocaïne.

Si cette drogue a été, par le passé, l’apanage de cercles restreints d’initiés en col blanc, aujourd’hui, il n’y a pas de soirée organisée par tel ou tel (groupe, compagnie, société) qui ne se déroule sans que la cocaïne ne soit présente.

L’alcool n’étant plus suffisant pour que soit atteint le seuil du « festif », la cocaïne prend à présent le relai et abonde sur la croisette, à tel point qu’il y a autant, si ce n’est plus de cocaïne, que d’alcools présentés aux convives…

La semaine du festival de Cannes est un très grand marché et les transactions comme la consommation de cocaïne sont fréquent pour ne pas dire constants. 

La cocaïne est une des drogues les plus dangereuses que connaisse l’homme. Dès sa première prise, il devient presque impossible d’échapper à son emprise physiquement et mentalement.

La cocaïne stimule des réactions clés dans le cerveau qui, à leur tour vont créer une euphorie à laquelle les consommateurs vont développer une certaine tolérance. Seules de plus fortes doses et une utilisation plus fréquente réussiront à créer un effet similaire. Communément surnommée « la drogue du riche » son prix a en fait beaucoup diminué ces dernières années et elle est arrivée à des prix si bas que même les adolescents peuvent s’en procurer. Une fois que la personne devient dépendante, ses dépenses vont monter en flèche.

 « Regardons la vérité en face. Le monde est en proie à plusieurs crises. Chaque jour voit de nouveaux exemples d’inhumanité de l’Homme envers ses semblables. Le moment où il faut maîtriser le chaos, c’est avant qu’il ne soit trop avancé. Nous sommes plutôt en retard, à la vérité […] Par conséquent, si nous ne voulons pas tous nous retrouver parmi les décombres carbonisés, nous ferions mieux de nous retrousser les manches. »  écrivait l’humaniste L. Ron Hubbard en 1957.

La campagne d’information de l’association Non à la drogue, oui à la vie s’appuie sur  le « kit de prévention » qui comprend 13 brochures factuelles sur les drogues les plus courantes (Cannabis, Héroïne,  Cocaïne, Crack, Ecstasy, LSD, Antidouleurs, Crystal Meth, Ritaline, alcool, drogues psychotropes prescrites ou drogues par inhalation), ainsi qu’une série de 16 spots vidéo de 30 secondes intitulés “ils ont dit, ils ont menti”  et enfin plus de 200 témoignages vidéo basés sur des expériences authentiques.

Pour obtenir davantage d’information sur les actions de l’association ou pour télécharger ou obtenir gratuitement ses publications, visitez le site internet : www.nonaladrogue.org

Contact presse : Robert Galibert au 06 20 51 17 57 info.drogue@gmail.com ou http://cestquoiladrogue.fr

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté(e) pour poster un commentaire.