Journée internationale contre la discrimination raciale et l’intolérance

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:


A Marseille, l’es bénévoles de l’association internationale “Les jeunes pour les droits de l’Homme” ont célébré ce mercredi 21 mars “La Journée internationale pour l’élimination de la discrimination raciale” comme chaque année le 21 mars, pour commémorer ce jour de 1960 où, à Sharpeville (Afrique du Sud), la police a ouvert le feu et tué 69 personnes lors d’une manifestation pacifique contre les lois relatives aux laissez-passer imposées par l’apartheid.

En proclamant la Journée internationale en 1966, l’Assemblée des Nations Unies a engagé la communauté internationale à redoubler d’efforts pour éliminer toutes les formes de discrimination raciale [résolution 2142 (XXI)].

A vu des évènements récents qui montrent que l’intolérance et le racisme sont omniprésents dans chaque société, l’objectif est d’informer le public sur ses droits et de réunir de nombreuses pétitions pour demander que ces droits soient enseignés dès le plus jeune âge.

Pour Sauvane, porte parole du club marseillais: « C’est ahurissant de voir le nombre de gens qui ne sont pas capables de citer 3 des 30 droits de cette déclaration ou même qui ne savent même pas qu’elle existe ! Nous devons apprendre à nous connaître et à nous aimer pour vivre tous ensemble sur une terre de paix »

La tolérance, le dialogue interculturel et le respect de la diversité sont plus indispensables que jamais dans un monde où les peuples sont plus interconnectés que jamais. Nous comptons sur les gouvernements, en particulier, pour qu’ils aient la volonté politique nécessaire et agissent résolument.

L’association « Des jeunes pour les Droits de l’Homme » a publié un livret illustré destiné aux jeunes, intitulé « Les droits de l’Homme, qu’est-ce que c’est ? » qui regroupe les 30 articles de la Déclaration universelle des Droits de l’Homme. Ce livret a été distribué gratuitement à tous les passants.

De nombreux philosophes se sont exprimés sur la nécessité de mettre en place ces droits fondamentaux dans toute société démocratique et, parmi eux :

Martin Luther King : « Toute injustice est une menace pour la justice en général. »

Voltaire : « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire. »

Ron Hubbard : « Les droits de l’homme doivent être une réalité et non un rêve idéaliste. »

Pour plus d’information contactez : Martine au 06 22 75 75 20 ou consultez le site Internet www.youthforhumanrights.org

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »